Partagez
Aller en bas
avatar
Archiviste
Messages : 21
Date d'inscription : 28/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Sam 2 Juin - 22:18
(Gart arrive dans une grande pièce, jamais il n'y avait mit pied avant, jamais avant aujourd'hui il n'avais été dans l'Archivarium en faite....Il venait a peine de découvrir le Multivers et avais réussi a se sortir de cette très étrange situation et a présent il était lancer seul dans un endroit inconnue avec encore plus de question qu'il avais au départ... Il était encore sous le choc en faite des multiple événements qu'il venais de vivre. Il se trouvais dans une piece sans fin au mur fais de livre habilement classer et au plafond a la fresque en continuel changement)



Gart: IL Y A T'IL QUELQU'UN.....

(Le silence régnait en maître en ce lieu...puis un bruit de pas se fit entendre au loin, un pas qui définitivement se dirigeait vers Gart)
avatar
Archiviste
Messages : 6
Date d'inscription : 04/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Sam 2 Juin - 22:36
(De loin une forme se met a prendre forme)



55: Mais vous ete qui vous et que faite vous ici.....

(Gart ne semblais pas savoir quoi dire)

55: Haaaaaaaaa,,,,,desoler, cest pas vous ce fameux Gart que tout le monde parle, sa fais au moins une semaine que on vous attend...

Gart: C'est que vos couloir sans fin sont legerement long et compliquer je dirais.

55: Ho, et bien sa c'est la faute de l'Archiviste Prime, je peut lui adresser une lettre de plainte au besoin, mais je croie pas qu'il changera ses plans...surtout que il compte agrandir la structure de réaliter des murs de l'Archivarium pour y intégrer les nouvelle période universelle.....

Gart: ...

55: Ne vous en faite pas, normalement un éveiller comme vous es assister par un formateur, mais a ce que je voie dans mes notes vous ete déjà une personne en maitrise de son univers et même mieu, vous ete apte a crée des mondes...c'est très bien sa...surtout si on sais que en plus vous n'ete pas un Illuminer....en tout cas le Gars des Vues ne forme plus souvent, mais il sais encore aussi bien cerner le fruit le plus mure...

Gart: ...

55: A ce que je voie vous ete encore sous le choc, je peut aider pour cela, si vous voulez bien on va proceder a votre debrefing en attendant la suite si sa vous convient..venez avec moi on va prendre place...

(les deux personnes vont prendre place a la table la plus proche)

55: Bon, on va commencer par le debut, decriver moi votre univers de origine et le jours avant votre premier contact avec la société du multivers.
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 02/05/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://avalon.mont-laurier.org/histoire.html

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Lun 4 Juin - 12:59

(Gart s'assit face à l'Archiviste 55)


Sortant de sa torpeur, Gart se détendit. Ce n’était pas la première fois qu’il vivait un tel clash dans sa vie. Il eut un rire franc avant d’ajouter;

Gart : Bâtard! Je ne sais pas encore à qui ai-je l’honneur, mais comme vous semblez être quelqu’un de confiance je vais tout vous dire. Par contre, je ne sais pas qui vous a informé à mon propos, mais je ne suis qu’un humble travailleur et pas cette sorte de créateur de monde que vous semblez attendre. Pour la plainte, pas besoin même si votre forteresse est un véritable labyrinthe du chaos. Je devrais m’y faire.

Bon mon univers… (Le ton de Gart changea de registre pour passer de la conversation à celui du conte) L’histoire de je vais vous raconter est une histoire vraie. Aussi vraie que je porte la moustache! (Une ombre de barbe de quelques jours couvrait son visage incluant sur la lèvre supérieure, mais clairement pas un panache pilaire digne de ce nom.)

Mon Univers est divisé en 13 royaumes que l’on appel des planètes. Je suis originaire du 13e découvert par l’Union Galactique qu’ils nomment Avalon. Quand la guerre éclata entre plusieurs royaumes de l’Union, je me suis exilé dans le 12e qui se nomme Home pour finalement intégrer le corps diplomatique qui se rendit dans le 1er qui se nomme la Terre.

Chaque royaume, ou planète, a sa ou ses spécialités. Je n’ai pas étudié en détails chacun d’eux, mais je peux vous donner comme exemple mon monde natal qui se spécialise en pommes et apparemment en une sorte de minerait qui a des particularités recherchées par l’industrie spatiale de l’Union et de Home. Sur Terre c’est la politique et l’archéologie. Une fois que je m’y suis établi, c’est surtout l’archéologie qui m’intéressa. J’ai intégré le département d’archéologie marine comme aide bénévole. Nous avons récemment extrait du site archéologique aquatique de la Montagne-du-Roi un véritable Temple Maçonnique que nous avons reconstitué pierre par pierre dans la ville de Drup City où se trouve le centre d’archéologie d’Amérique du Nord.

Le jour précédent mon premier contact avec la société du multivers, je me trouvais justement dans cet immeuble historique pour le Congrès annuel d’archéologie. C’était mon 4e et cette année le thème était Rétro-futur. Je m’impliquais bénévolement à l’organisation. Il y eut un hommage à la mort de Miranda Watson et de toute son équipe suite à leur découverte d’Avalon, mon monde d’origine, et leur rencontre avec la faune locale quelques années plus tôt. Elle était très appréciée dans le milieu, mais je ne l’ai jamais connue. L’attraction principale de la fin de semaine était la présentation de plusieurs ouvrages de fiction découverts dans la Grande Bibliothèque, une des rares encore exploitable sur Terre datant du 21e siècle de leur ancien calendrier, présente sur le même site archéologique que celui d’où vient le temple.

Le congrès se déroulait au 5e étage et au 3e il y avait une fête de retrouvailles de descendants de francs-maçons. Le soir du 2e jour de congrès, un groupe de personnes hétérogènes se rassemblèrent au 7e étage. En voyant monter une jeune dame que j’ai cru reconnaitre, sans arriver à me souvenir d’où, je suis monté voir par curiosité. Je me suis infiltré dans le groupe l’air de rien avec ma veste carottée orange. Je passais inaperçu dans cette petite foule bigarrée. En fait c’est ce que je croyais. Ça allait de la tenue militaire de terrain au veston à collerette et hauts-de-chausses de soie ou du presque déshabillé sexy aux jeans et chemise carreautée. Il y avait même des grignotines à vendre. J’y ai acheté une tranche de pain aux bananes et un carré de brownies. L’ambiance était feutrée, tapis épais, lumières tamisées. Ça allait bien avec le décor reconstitué des salles de réunions du temple maçonnique tout en boiserie avec des tables massives et des trônes en guise de chaises.

J’ai commencé à me sentir mal à l'aise quand j’ai écouté plus attentivement les conversations. Je me suis rendu compte que tout le monde semblait bien se connaitre et que ça parlait de guerres souterraines, représailles et sacrifice humain. Certains étaient en cercle et psalmodiaient des trucs que je ne comprenais pas. J’étais clairement tombé sur une bande d’endoctriné. Bon, je n’ai aucun jugement, c’est le genre de chose qui m’était déjà arrivé. J’allais m’éclipser quand un grand gaillard en chemise carreautée rouge et bandana sur la tête m’agrippa au collet de ma veste avec une force qui me surprit. Il m’entraina plus profondément dans les antichambres  pour me jeter à un groupe dont les membres semblèrent heureux de la prise. Tout en me rudoyant, ils me susurrèrent qu’ils ne me feraient pas de mal. Ils avaient tous la même force surprenante même les jeunes femmes plus petites que moi. Je tentai de négocier ma libération avec des excuses maladroites et en essayant de les soudoyer, mais rien n’y fit. J’espérais ne pas être tombé sur une mafia ou une secte. C’est quand j’ai revu la jeune fille que j’avais cru reconnaitre plus tôt sur les genoux d’un militaire que j’ai compris que j’étais vraiment dans la bouette. Je me rappelais, c’était une Grand-maître qui venait de ma planète Avalon. Si je convertis en année de la Terre, elle doit avoir 700 ou 800 ans et elle n’était pas reconnue pour sa mansuétude du temps où elle dirigeait une seigneurie. Et la soirée ne faisait que commencer.


Dernière édition par Gart le Mar 5 Juin - 14:19, édité 1 fois
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 04/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mar 5 Juin - 0:06
(Arriver a ce moment de la narration, la porte central du bureau fit un grand bruit qui fit résonner sont bois dans toute la pièces, une personne venais d'arriver. L'archiviste se retourna vers celui si et sembla contente de cette apparition)

55: Il était temps, il es arriver avant toi et c'est moi qui m'occupe de faire le travaille a ta place....

(L'homme qui approchais avais en main une arme, un Katana plus être plus précis, et son visage était tacher de sang. A cette vision la jeune femme fut prit de panique)

Virgil: Ne t'en fais pas, ce n'es pas mon sang, j'ai juste été retenue sur le terrain pour une alerte de dernière seconde qui se stabilisa vers la 3e convergence. Mais je suis la a présent....



(L'homme au cheveux Gris d'argent prit place au coter de Gart sans rien dire, puis il se retourna vers lui en le regardant dans les yeux)

Virgil: Désoler de mon retard, j'ai conscience que il es pas des plus agréable de chercher un lieu sans indication plus pousser pour ensuite se faire passer a l’interrogatoire pas une Troll cybernétique.

(Sur c'est dernier mot l'archiviste sembla fâcher de ce qu'elle venais d'entendre)

55: Je vois que je suis des plus apprécier ici, Pffff.

(elle lance sa tablette numérique sur la table devant eux)

55: Faite le donc vous même votre rapport Mr.

Virgil: Mais non voyons, prenez le pas aussi personnelle, je ne veux que me mettre a la place de notre inviter. Je sens que une bonne tasse de thé pourra redonner a cette situation tout le calme qu'elle mérite..

(Virgil fini par déposer son arme au coter de sa chaise puis il ouvre sa main et une sphère de pure énergie y apparaît, une aura violette s'en dégage. Il la place délicatement sur la table et quand la lumière fini enfin pas s’estomper il y a a la place une tasse de thé a la vapeur émergente ainsi que 2 tasse. Il en verse une tasse pour ensuite l'offrir a Gart.)

Virgil: Puis donc, fessons cela dans les normes de l'art, elle c'est ma précieuse assistante de bureau, 55, une archiviste exceptionnelle qui se trouve aussi être une tout aussi bonne confidente... Pour ma part je nous nous somme déjà rencontrer, mais sous un autre corps, je change souvent selon le besoin du moment...Je suis Virgil
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 02/05/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://avalon.mont-laurier.org/histoire.html

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mar 5 Juin - 10:00
(Amusé par l'arrivé théâtrale de Virgile, Gart assista attentivement aux présentations avec un léger sourire aux lèvres.)

Gart : Enchanté mon cher Virgile. Beau manteau.

(À l'offre de la tasse de thé, il la repoussa poliment.)

Gart : Merci pour le thé, mais je ne tolère pas les boissons chaudes. J'ai tout ce qu'il me faut.

(Gart détacha de sa ceinture une gourde fait à même un véritable sabot de bouc. Il en but une rasade directement au goulot et la remit à sa place.)

Gart : Qu'est-ce que je disais déjà? Avez-vous des questions avant que je continue?
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 04/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mar 5 Juin - 12:03
(Virgil sembla amuser a la vue de cette gourde en sabot de bouc, il se retourna vers l'archiviste 55 et lui tendit la 2e tasse de thé. Visiblement Virgil non plus ne comptais pas en boire et l'autre lui étais originellement adresser. La jeune dame la prit avec politesse avant d'en boire une gorger et de reprendre sa tablette pour continuer son rapport)

55: C'est très étrange Virgil cars jusqu’à présent tout semblais bien se tenir, mais après une vérification rapide des ordres de mission je remarque que il y a aucune présence d'agent actif dans l'univers d'Avalon...Alors quelle était cette attroupement de gent hors normes...

Virgil: Tu croie que c'étais des Juges c'est sa 55

55: Il n'en n'est rien je suppose.

Virgil: Tu a a demi raison en faite, tu pourra continuer dans ce sens en appliquant les termes nécessaire, sois des éveiller et des Illuminer... Je vous en prit Gart, continuer, le meilleurs arrive...
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 02/05/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://avalon.mont-laurier.org/histoire.html

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mar 5 Juin - 16:33
Gart : Oui bien sûr! Petite rectification pour vos rapports, j’étais à ce moment sur la planète Terre et pas sur la planète Avalon. Mais bon c’est peut-être votre nomination pour mon univers. C’est vrai qu’Union Galactique ne représente plus vraiment le schisme dans lequel se trouve la gouvernance. Autre petite précision, ce n’est pas parce que sur Avalon nous étions des arriérés moyenâgeux venant du trou du cul de la galaxie que le reste de l’Union l’est aussi. Ils ont quand même des ansuz de gros vaisseaux spatiaux qui traversent l’univers. Dire que dans mon bled, la moindre trottinette à pédales aurait été considérée comme une hérésie.

Pour en revenir à mon histoire, comme je disais, j’étais vraiment dans la bouette jusqu’au cou. La « jeune » dame (Gart fit le signe des guillemets avec ses doigts) était Ophélia, une Grand-maître sur Avalon. Elle avait dû s’expatrier un peu comme moi et d’autres depuis l’occupation de l’armée de l’Union. Par contre, les Grand-maîtres ne sont pas des humains ordinaires. Sur Avalon, nous les considérons comme des dieux venus nous diriger, un peu comme ce que j’ai cru comprendre qu’étaient les Pharaons de l’antiquité terrienne. Mais contrairement à eux, ils ont de véritables pouvoirs psychiques. C’est un peu compliqué et je ne suis pas biologiste, mais en gros ça serait causé par un virus. À l’état naturel, un humain contaminé se transforme en ce que nous appelons un cannibale et dans l’Union un mutant. Très violent au début, il mature tranquillement pour finalement se rassembler en tribut d’hommes sauvages se nourrissant de chair humaine et animale sans distinction. La classe dirigeante sur Avalon qui sont les maîtres et surtout les Grand-maîtres sont des mutants plus plus. Avec la même force, résistance et endurance physique, mais en plus une longévité inconcevable, une intelligence aiguisée, des pouvoirs de persuasion et de manipulation psychique et bien sûr une propension pour le pouvoir, une absence d’empathie chronique et une capacité à utiliser la cruauté tel un outil chirurgical.

Dites-moi-le si je radote. Je viens à ne plus savoir à qui je raconte mes inepties. Je disais… Ha oui!

Ophelia, donc, se trouvait là au milieu de cette bande d’hurluberlus. En prenant compte de leur puissance physique et leur comportement, ce devaient être majoritairement des mutants. Moins bestiaux que nos cannibales locaux sans paraitre aussi intenses que nos Grand-maîtres, mis à part Ophelia, ils devaient avoir été mutés à partir d’une souche modifiée dans un labo de l’Union pour être plus compatible avec la civilisation. Je dis ça, mais au final je n’en sais fichtrement rien.

Je me disais, s’ils m’interrogent je me mets à table, je déballe tout. Pourquoi faire durer le plaisir? Mais ils ne m’ont même pas demandé mon nom. Quand ils ont commencé à me tabasser plus sérieusement sans me poser aucune question, j’ai prié. Pas que je suis particulièrement croyant ou pratiquant, mais il y a un moment pour tout. Un peu ironique quand même si on considère que mes agresseurs personnifient ce que l’on considère comme des dieux sur ma planète natale. J’étais à genoux au milieu du groupe qui riait quand je recevais des coups dans les côtes. Une a même déclaré qu’elle voulait récupérer mon chandail qu’elle trouvait rigolo si je mourais. C’est quand j’ai vu mon sang couler que j’ai paniqué. Ils m’ont fait une large entaille sur mon bras gauche et récupéraient mon sang dans un gros bock. Je me suis rappelé la séance d’information que j’avais reçue lors de ma quarantaine quand j’ai émigré d’Avalon vers Home. Le virus présent à la base que sur Avalon est très virulent, se propage par le sang et autres fluides corporels et peut seulement se guérir par une injection d’anticorps très puissants, qui peuvent tuer quelqu’un de sain, quelques heures au maximum après une contamination sinon la mutation est permanente.

Au moment où j’ai goûté un liquide chaud dans ma bouche, je me suis évanouie complètement.

(Gart fait une pause comme pour rassembler ses souvenirs.)
avatar
Archiviste
Messages : 6
Date d'inscription : 04/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mer 6 Juin - 1:17
55: ...un quoi...vous avez bien dit un liquide chaut, vous avez bue un liquide chaut tendit que vous vous fessier battre par c'est personnes, j'ai bien comprise ou non.
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 02/05/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://avalon.mont-laurier.org/histoire.html

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mer 6 Juin - 11:19
(Ramené à la réalité par la question, Gart fixa 55 et reprit son récit d’une voix plus grave comme pour ajouter du mystère.)

Gart : Un liquide chaud effectivement. Les minutes avant et après mon évanouissement sont très floues, mais à la lumière des événements suivants, ce devait être du sang. Et pas le mien.

Je ne sais pas combien de temps je suis resté dans les pommes, mais ce devait faire un moment, car à mon réveil j’étais affalé dans une autre pièce sur un grand fauteuil. Dans les quelques flashs que j’ai, je me rappelle surtout la faim. Une faim de sang et de chair humaine fraiche. Une faim dévorante me rendant incontrôlable. Le même groupe m’entourait encore. La femme qui voulait mon chandail précédemment me parlait doucement pour me calmer. Heureusement, ils semblaient savoir ce qu’ils faisaient. J’étais solidement ligoté aux chevilles et aux poignets. On me donna rapidement un grand bock de sang à boire. Ça m’a calmé instantanément. Je buvais à pleine bouche et le liquide tiède coulait le long de mon menton. Sur Avalon, nous appelons cet état un Yark. Un nouveau mutant est très violent et imprévisible tant qu’il n’est pas repu. Ça peut réellement faire une hécatombe dans une foule si la transformation n’est pas contrôlée.

Une fois calmé, la demoiselle gentille, celle du chandail appelons-la comme ça parce que je n’ai aucun souvenir de son nom, m’a détaché en me faisant promettre d’être calme. J’acquiesçai et m’essuyai les joues de mes mains. En apercevant mes mains rouges, j’ai réalisé que je buvais du sang. C’est à ce moment que j’ai reconnu le bock dans lequel je buvais et que ça signifiait que c’était mon sang qui devait s’y trouver. À la sensation de délectation se mélangea un sentiment de surprise et de dégoût. La demoiselle gentille me rassura en me flattant les cheveux. Mon nouvel état physique combiné à l’attention qu’elle me portait a développé chez moi une docilité à son égard comparable à celle d’un chien bien dressé. Sur Avalon, nous appelons ce stade de la mutation un Wallon. Un Wallon peut être rusé comme un tigre et docile comme un chien envers son maître. Les Maîtres et les Grand-maîtres les utilisent souvent comme garde du corps. Ils peuvent les contrôler grâce à leurs pouvoirs psychiques.

Le groupe s’est alors dirigé vers l’extérieur du bâtiment par l’escalier de secours à l’arrière. La gentille dame m’indiquait de la suivre. J’étais apeuré, affamé et dans un état second. Je ne comprenais rien de ce qui se passait, mais je me raccrochais à sa voix si tendre à mes oreilles.

(Reprenant le ton de la conversation joviale;)

Gart : Je ne sais pas comment ça fonctionne vos registres. Voulez-vous plus de détails ou je passe à la suite?
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 04/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Jeu 7 Juin - 16:33
(Virgil qui semblais perdu dans ses pensées revient a lui)

Virgil: Les Archives se porte a merveille, ne vous en faite pas, 55 es un bon model, elle sais remplir les case vide par l'utilisation de votre projection énergétique, ou aussi avec son système de développement par symbiose logistique..

(L'Archiviste regarde virgil comme s'il avais dit quelque chose de mal puis elle continue d'écrire sur sa tablette.)

55: En effet je ne peut le nier, les archives s'écrive généralement par elle même, tant que un contact direct se fais avec la personne designer que que son esprit es ouvert....

Virgil: C'est ce que je disais....Bref, si on continue pour mon coter, cela fessait déjà un bon moment que on avais envoyer un agent sous couverture dans ce monde, qui devais investiguer sur le cas atypique de la structure interne du plan physique de cette univers. Cela avais résulter au fais que j'avais reçu plusieurs rapport de mission de sa part et que visiblement il fessait mur au mystère. J'avais donc été contraint a y aller personnellement pour reprendre l’enquête.

55: Vous étier donc déjà laba l'hors du lynchage de Gart et vous en avez fais rien....

Virgil: Je suis peut être un Jadis, mais je suis apte a Juger encore ma cher, et les lois multiverselle m'en on interdit toute approche direct a ce moment la. De plus je suis intervenue aussitôt que j'ai vue une ouverture, je lui ai apporter quelque chose affin de le nourrir, cela semblais coutume dans cette étrange groupe de procéder ainsi, j'ai donc exploiter leurs propre rite a mon avantage... et de cette manière j'ai réussi a le garder très proche de moi durant nos déplacement au sein de l'endroit....



55: Vous ete entrain de me dire que c'étais vous la gentille demoiselle....

Virgil: Pourquoi cela serais t'il aussi improbable, une couverture es une couverture, et je sais toujours exploiter une classe social ou visuel a mon avantage....Alors on disait quoi, HA oui, on se déplaçais tandis que je tentais de le calmer et de le rassurer, bien sur tout en gardant mon rôle de `Maitre`.....Puis enfin on arrive en un lieu que je n'avais pas encore visiter, une salle cacher dans une salle secrété....c'est `Maître` n'y allais pas avec le dos de la cuillère je dois l'avouer...

(Virgil se retourna vers Gart et lui fit signe de continuer affin qu'il puisse retourner a ses pensée)
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 02/05/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://avalon.mont-laurier.org/histoire.html

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Ven 8 Juin - 10:54
(Avec un air de compréhension soudaine, Gart opina plusieurs fois du chef avant de continuer.)

Gart : He bien, ça explique un tas de choses. C’est rassurant… ou pas.

Bref! Dans cette salle secrète, en passant par des escaliers, des portes et en traversant un grand rideau rouge pour aboutir sur une scène de ce qui semble être un ancien théâtre, le groupe s’engagea dans un dédale qui déboucha finalement sur une station de métro sans être passé par le contrôle. À la fin du trajet, nous sommes arrivés dans une rue en pleine nuit devant un immeuble de 5 étages en briques rouges avec de grandes vitrines en façade. Le nom de la place était indiqué sur une grande affiche en haut de la porte d’entrée, mais je dois avouer que je ne me rappelle plus du nom. C’était un genre de gym/salle de sport. Dans les vitrines du deuxième on pouvait voir clairement les machines d’exercice cardio. Plusieurs rats et chats de gouttière passèrent et disparurent dans la ruelle adjacente au bâtiment. Après quelques discussions à voix basse entre eux, nous nous sommes dirigés dans la ruelle. Une porte-panique métallique nous barrait la route. Un des membres, un petit barbu habillé chic, sortit de sa poche intérieure de veston un étui de cuir contenant une série d’outils métalliques. Après deux tentatives rapides et un grincement de ferraille déchirant le silence presque total de la nuit, la porte s’ouvrit et le groupe s’engouffra à l’intérieur.

La porte débouchait au bout d’un couloir au pied d’un escalier massif. Plusieurs trous étaient faits dans le mur de gyproc. Pas des trous de balle, mais plus comme si quelqu’un avait donné des coups de poing dans le mur et en avait arraché des bouts pour les lancer par terre. Quelques membres du groupe se sont mis immédiatement à essayer de boucher les trous avec les morceaux trouvés au sol.

Soudainement, un bruit se fit entendre dans les étages supérieurs. Parmi les membres du groupe, un grand type habillé en militaire avec une cagoule noire prit le petit barbu chic sur son épaule et disparu tellement vite en haut de l’escalier que je n’ai même pas eu le temps de cligner des yeux. Trois autres se lancèrent à leur suite à une vitesse plus normale.
La dame gentille, en l’occurrence madame Virgile, m’entraina dans une des salles du rez-de-chaussée. C’était une sorte de gymnase avec des tapis de yoga. Des tentures séparaient le gymnase en sections. En tirant la première tenture, nous découvrîmes un cadavre. Mon instinct de bûcheron repéra au mur une étagère en haut d’un râtelier contenant des armes émoussées de pratique de lame vive. Mon choix se porta sur une petite hache, émoussé peut-être, mais qui pouvait bien assommer. Je tenais cette arme comme si c’était mon dernier lien avec la réalité.

Je me rappelle cette vision comme un diaporama d’images fixes. Des zooms sur une cage thoracique écartelée, des organes épars et du rouge. Du rouge partout. À la fois dégoûté et inexorablement attiré par cette faim, je finis par céder à mes instincts les plus forts. Sans réfléchir, je cueillis l’organe le plus proche et me mis à le grignoter. Un haut-le-cœur me remonta l’estomac. Après avoir vomi dans un coin, je recommençai mon snack. Au début gêné et honteux, mais avec de plus en plus de relâchement.

À chaque nouvelle tenture tirée, un nouveau cadavre était découvert. Et à chaque cadavre, j’en grignotais un petit bout. Un autre membre du groupe nous rejoignit. Il devait avoir un lien avec la médecine avec son sarrau blanc. Oui, je sais, c’est cliché. Il m’observait avec attention. Presque qu’avec fascination. Il déclara une chose qui me troubla. Il déclara à haute voix comme s’il se parlait à lui-même : « Mais pourquoi il mange les organes de chaque cadavre exactement dans l’ordre du système sanguin? »

À ce moment-là, des bruits de coups de feu et des bruits sourds faisant résonner le plafond, comme des murs ou de planchers que l’on fracasse très fort, brisèrent le calme du moment. Je lâchai ce que je mastiquais et rejoignis la dame gentille qui continuait son investigation imperturbable. En ouvrant un placard tout au bout du gymnase, parmi des ballons d’exercice et des serviettes, un grand coffre ouvert empli de bouts de papier avec des écritures d’une langue que je ne reconnus pas. La dame gentille semblait très intéressée. Juste à côté, trois armes magnifiques et bien affutées toutes travaillées finement avec des gravures d’or et d’argent rutilantes. Une lance, une hallebarde et une grande hache deux mains et deux tranchants. Elle me rappelait mon ancienne hache que j’avais possédée dans ma jeunesse sur Avalon. (Gart avait un trémolo de nostalgie dans la gorge.) Je lâchai par terre la petite hache de pratique pour m’emparer de cette merveille.

Au moment où le plafond s’écroula au centre du gymnase, la dame gentille, je n’arrive toujours pas à m’y faire que c’était vous, agrippa une des autres armes. Un être clairement humanoïde, mais avec ce qui semblait être deux tentacules à la place des bras, arriva par le trou. Des coups de feu précédèrent l’arrivée d’autres membres du groupe par le trou ou la porte de l’escalier. Plusieurs étaient blessés sévèrement. Ils attaquaient la créature qui bougeait par saccade cherchant à faire le maximum de dommage. Des ondes de souffrance envahirent mon crâne comme si j’étais un émetteur radio branché sur la douleur de chaque membre du groupe et de la créature. C’en était trop pour moi. Je courus à l’extérieur par la porte de devant que je défonçai d’un seul coup de ma nouvelle hache.

Le reste de la soirée m’est encore plus embrouillé dans mon esprit. J’ai erré dans les rues de la ville heureusement presque déserte à cette heure matinale. Je ne sais même plus par où je suis passé. J’ai peut-être juste tourné en rond dans les mêmes quatre ruelles.

Et vous Virgil, ce combat s’est passé comment?
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 04/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mer 13 Juin - 11:30
(Virgil releva le yeux, il ne semblait toujours pas la, comme si depuis le début il était préoccuper par autre chose...puis il brassa la tête affin de reprendre ses esprits)

Virgil: La créature oui....

(L'archiviste 55 remarqua le trouble qui semblais posséder son Jadis, elle s'approcha de lui et pausa la main sur son épaules)

55: Ça ne va pas Virgil, que se passe t'il...

Virgil: Rien, heee je veux dire je ne sais pas encore, c'est cette mission avec Gart qui comporte encore plusieurs variantes étrange...

(Le Jadis mit la main sur son poignet ou se trouvais son système A.T.L.A.S. et l'activa...tout aussi vite une projection remplie la pièce et montra le combat contre la créature au bras tentaculaire..celle ci balaya la bonne partit des personne présente, mise a part Virgil qui évitais habilement ses attaques)

Virgil: On vois ici une simple abomination de 4e convergence, rien de bien méchant, cependant, elle vient d'un autre univers, c'est la le problème, cars ce genre de monstre ne peut pas vraiment voyager entre des plan aussi éloigner...mise a part si on la apporter avec sois....attendez, vous aller voir...

(Dans le combat on voie assez bien Virgil qui sort une épée de sa mains comme si elle étais rétractable...puis d'un seul bond il se lance vers la créature et la coupe d'un seul et puissant coup...Virgil retombe sur ses jambes et regarde autour de lui et constate que il es le seul survivant, mais que par chance Gart avais réussi a fuir. Par la suite il se retourne vers la sortit la plus proche et avance vers celle si, cependant sa marche es vite arreter par une longue lame recouverte dune aura rouge qui vient se planter dans son épaules. )

55: Par tout les Juges, Virgil, que se passe t'il...

Virgil: C'est la que les vrais problème commence en faite, je croyais la créature vaincu et c'étais le cas, mais son maîtres lui n'étais pas loin... Continuer a regarder..

(La projection continue, on voie une des jambe de virgil devenir faible et il tombe a genoux, son énergie es entrain de se faire aspirer. Il perd sa forme pour revenir a son corps original puis il se retourne pour voir qui es a l'origine d'une telle attaque. On y voir une jeune fille de a peine 10 ans, habiller en militaire et arborant un grand sourir)



Virgil: Tania.... (puis la projection arrête aussi sec pour laisser retourner au décor du bureau de Virgil)
avatar
Archiviste
Messages : 6
Date d'inscription : 04/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mer 13 Juin - 12:00
(A ce nom 55 sembla troubler....elle reprit sa place et plonga son attention dans sa tablette)

55: Ce nom me dit quelque chose, attender je regarde

(puis elle sembla trouver quelque chose qui la surprit)

55: Mais Virgil, cette Tanya, ce ne serais pas la fameuse Tanya von Degurechaff Harkonnem...

(virgil fit un signe positif de la tête)

55: Cela fais des années qu'elle es porter disparue, elle es même encore classer comme un agent officiel de la sociétés du Multivers, membre du corps d'élites de chasses au exiler.
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 02/05/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://avalon.mont-laurier.org/histoire.html

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mer 13 Juin - 12:32
Gart regarde tour à tour l'une et l'autre silencieusement l'air dubitatif se demandant s'ils attendent encore quelque chose de lui. Un silence pesant et inconfortable s'allonge entre les trois interlocuteurs.
avatar
Archiviste
Messages : 6
Date d'inscription : 04/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mer 13 Juin - 14:39
(L'archiviste 55 se retourne vers Gart)

55: Desoler Gart, normalement des mission du genre ne se passe pas ainsi, mais sacher que au moin nous avons mit le point sur la nature de la creature que vous avez rencontrer...

avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 04/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mer 13 Juin - 14:50
Virgil: Oui en effet, mais le problème n'est pas la 55, cars visiblement je n'étais pas la cible de Tania, ou en tout cas pas directement. Cars de ce que je connais de ses techniques, elle agis jamais directement face a ses objectifs, alors mon idée es que c'étais Gart qu'elle visait et que elle voulais nous séparer...

(L'archiviste 55 se retourne vers Virgil)

55: En effet cela explique les événements suivant cars j'ai ici un rapport d'un autre agents qui fut lancer a votre demande a la recherche de Gart.)

Virgil: Oui en effet, après ma rencontre avec Tanya j'ai dur me retirer et envoyer un Juge a la recherche de Gart que je devais encadrer et protéger, cependant ma blessure devais être refermer cars elle fut faite a laide d'un artefact de haute convergence...
avatar
Archiviste
Messages : 6
Date d'inscription : 04/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mer 13 Juin - 15:07
55: En effet jai bien les archives sur le sujet, je peut vous les montrer...

(L'archiviste tape un peut sur sa tablette puis on entend un message audio)

Message: Ici l'agent Damoclès, je suis envoyer en mission urgente suite a la demande du Jadis Virgil pour une reprise de potentiel agents en fuite dans l'univers Avalon, suite a une fouille rapide du système, je suis a présent sur la planète a la poursuite de l'homme en question. Cependant il semblerais que une certaine quantifier de Eldrazi sois a sa poursuite aussi...je donne suite après la sécurisation de la zone de recherche.

55: C'est la le premier message envoyer, ensuite nous avons eu plusieurs envoie de scanneur de son A.T.L.A.S. sans message...je vous les montre sur le champs...





55: En effet c'est bien des Eldrazi, surement d'autre sous le contrôle de Tanya qui tentais de vous retenir Virgil...

(L'archiviste se retourne vers Gart et lui montre les image sur sa tablette)

55: Cela vous dit t'il quelque chose...ne vous en faite pas c'est normal de oublier quand on fais face a des horreurs de ce type, le cerveau es pas fais pour s'en rappeler, il faut pour cela de l'entrainement et de la pratique...
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 02/05/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://avalon.mont-laurier.org/histoire.html

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mer 13 Juin - 17:27
(Gart observe avec attention les images qui lui sont présentées.)

Gart : Comme je vous ai dit, je n'ai pratiquement aucun souvenir du reste de la soirée jusqu’à mon réveil dans un centre de quarantaine en banlieue de la ville. Mais c’est exactement le genre de monstruosité dont parlent nos contes locaux sur Avalon. « C’est du fond des âges d’avant la Grande Guerre que provenaient ces montres titanesques dirigées par le Dieu hideux. De leurs dents innombrables et leurs appendices baveux, ils voulaient dévorer les chairs des humains et corrompre les terres nourricières. Les Grand-maîtres descendant des cieux prirent forme parmi les mortels pour sauver nos âmes et nos corps fragiles contre ces calamités. Vénérons les Grand-maîtres car leur amour pour nous est plus grand que leur courroux. » C’est une histoire que tous les enfants d’Avalon apprennent et s’ils ne veulent pas se coucher le soir leurs mères menacent que les suppôts d’Anzuz vont venir manger les vilains qui n’écoutent pas leurs parents.

(En finissant cette dernière phrase, Gart fit un signe de la main gauche comme par réflexe avec l’index et l’auriculaire levés pointés vers le bas.)

Gart : Vous appelez ça comment déjà? Des Eldrazi? De prime abord, j’aurais dit que ce devait être un coup d’Ophelia, mais si vous dites savoir ce que c’est et d’où ça vient je vais vous croire sur parole. Par contre, je me rappelle vaguement qu’un individu m’a interpelé. (Gart semble penseur avec ses sourcils froncés.) Je crois l’avoir attaqué avec ma hache dans un premier temps et lui avoir demandé qui il était ensuite. C’est drôle, Damoclès ça me dit quelque chose, mais je n’arrive pas à mettre un visage dessus. Pourtant j’ai une mémoire formidable des visages. Je crois que mon état de mutation s’aggravait dangereusement et que je ne contrôlais plus ni mon corps ni mon esprit.

En parlant d’elle, avez-vous retrouvé ma hache?

(Gart eut comme un regain de vigueur.)

Gart : Maintenant que j’y pense, et loin de moi l’idée de tout vouloir rapporter à mon univers, mais vous dites que votre Tanya était portée disparue. Ce pourrait-il qu’elle est un lien avec une de nos Anciens que l’on nomme Titania? Parenthèse, les Anciens sont les Grand-maîtres originaux selon nos mythes et Titania serait la seule que l’on connaisse encore présente, mais ça fait plusieurs années qu’elle se terre dans sa tour pour rassembler ses forces en prévision de la guerre que se font les différents royaumes d’Avalon, les armées de l’Union et de la Guilde. Comme le temps est variable entre les univers, ce ne pourrait pas être Tanya qui se serait réfugiée dans mon univers sous les traits de Titania?
avatar
Archiviste
Messages : 21
Date d'inscription : 28/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mer 27 Juin - 16:14
GDV: Il es fort possible que oui en effet, il es pas rare de voir des personne de ce genre prendre place dans des mondes autres que le leurs et a y creuser leurs place affin de accéder a un certain pouvoir, du même fais ils change souvent de nom sans jamais se situer bien loin de l'original.

55: Ho et bien se sera rajouter dans notre rapport et avec l’autorisation nous pourront aller y déloger cette mangeuse d'énergie et la ramener du bon coter...

GDV: Non, pas pour celle ci, regarde dans tes document, elle es protéger par sont Jadis qui semble démontrer qu'elle es sous couverture pour la sociétée du Multivers....Mais je m'en occupe personnellement, ne t'en fais pas..

(le GDV se retourne vers Gart et sort de sa poche une petite boite et la donne a Gart)

GDV: Avec ce que vous venez de nous dire, et je parle ici de Avalon et non de la parenthèse Tanya, je croie bien que vous êtes prêt a nous rejoindre mon cher, voila votre badge d'agent officiel, vos code d'accès pour les étage d'Archivarium autoriser ainsi que un module A.T.L.A.S. pour nous contacter ou bien pour parler avec un archiviste au besoin, j'ai crypter votre contact vers L'Archiviste 55 qui s'occupera de vous informer au besoin.
Avez vous des question...
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 02/05/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://avalon.mont-laurier.org/histoire.html

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mer 27 Juin - 17:01
(Impressionné par la déclaration officielle du GDV, son nouveau badge et son ATLAS, Gart accroche respectueusement son badge à son veston rouge. Il observe avec curiosité l’ATLAS avant de répondre au GDV.)

Gart : Une seule question. Quand est-ce que le fun commence?

(Avant même que quiconque réponde, il se lève en riant montrant à ses interlocuteurs que ce n’était qu’une question rhétorique. Il remet son chapeau et ouvre ce qui semble être un livre accroché à sa ceinture. Une image semble bouger à la première page. Gart s’adresse aux trois individus dans la pièce « Merci pour tout! On reste en contact. » Gart soupèse son ATLAS avant de l’empocher et dépose sa main sur l’image. Il disparait corps et biens dans une réverbération de l’air ne laissant rien derrière lui.)
avatar
Archiviste
Messages : 21
Date d'inscription : 28/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

le Mer 27 Juin - 17:44
GDV: Oui....il es prêt...

(L'archiviste 55 lui fais un signe positif d'un hochement de la tête)
Contenu sponsorisé

Re: DeBriefing de mission de l'agent Gart

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum